Le capitalisme contre le sommeil : time is money !

Intro :

Le capitalisme ose tout, c’est à ça qu’on le reconnaît.
Après la conquête de l’Ouest et le quasi génocide des Amérindiens, après la misère et les ravages causés par les responsables du krach boursier de Wall Street en 1929, après la renaissance de ce même capitalisme totalitaire dans les années 1960, après l’avènement de la culture américaine du fric et de la cupidité à travers le monde, ce capitalisme « néolibéral » destructeur s’est trouvé un nouveau territoire à conquérir, à marchandiser, à marchander : le sommeil, et avec lui le rêve.
L’universitaire Jonathan Crary vient de publier 24/7. Le capitalisme à l’assaut du sommeil (Coll. Zones, La Découverte, 2014)

Revue de presse :

  • Essais : « Le sommeil sous les coups de boutoir du capitalisme »
    Par Joseph Confavreux, le 13 mai 2014
    Le bruant à gorge blanche est-il l’avenir de l’homme ? Cet oiseau capable de voler 7 jours consécutifs sans dormir intéresse l’armée américaine mais aussi un capitalisme prédateur pour lequel le sommeil serait le dernier continent à conquérir, selon Jonathan Crary, qui publie 24/7 – Le capitalisme à l’assaut du sommeil.
    (Lire la suite…)
    Source : www.mediapart.fr/journal/culture-idees/130514/le-sommeil-sous-les-coups-de-boutoir-du-capitalisme
Publicités
Cet article, publié dans Capitalisme, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.