Les 35 heures : une excellente affaire pour les grands patrons

Document :

  • « Dans le secret du patronat »
    Documentaire de Jacques Cotta et Pascal Perrin (2001)

Extrait :

– Roselyne Bachelot (discours à l’Assemblée nationale en 1999) : « Messieurs les députés. Dans ce débat de la réduction autoritaire du temps de travail, tout avait été orchestré savamment. D’abord la ministre de l’emploi qui publie des études cafouilleuses et orientées où on ne se reconnaît pas très bien dans les chiffres (…) ».

– (commentaire off du journaliste) : « Un an plus tard, après avoir analysé la mise en pratique des 35 heures, Roselyne Bachelot condamne toujours la loi de Martine Aubry mais revient sans concession sur le soutien qu’elle a porté à l’époque aux responsables patronaux …».

Roselyne Bachelot (interviewée dans son bureau) : « La plupart des responsables patronaux qui pleurent sur les 35 heures sont des hypocrites. Certes ils sont passés aux 35 heures, mais ils l’ont fait payer durement à leurs salariés, par le gel des rémunérations, le durcissement des conditions de travail, la flexibilité, la perte des avantages acquis. Donc pour la plupart, ça a été tout bénéfice… ».


Note M&Cies
:

Le tandem François Hollande (ancien ennemi de la finance) et Manuel Valls (ancien invité du groupe mondialiste Bilderberg en 2008) – désormais ouvertement libéral -, avec leur nouveau ministre de l’économie, Emmanuel Macron (ancien banquier d’affaires pour Rothschild de 2008 à 2012, ex-secrétaire général adjoint du président de la République de mai 2012 à juin 2014 et invité également de la réunion annuelle du groupe Bilderberg en mai-juin 2014), envisageraient d’autoriser les entreprises à déroger à la loi des 35 heures de travail hebdomadaire.

Une loi des 35 heures mise en place en 2000 par le gouvernement de Lionel Jospin qui, selon les entrepreneurs, serait trop contraignante

Ce n’est pas l’analyse très claire et très franche que faisait la députée Roselyne Bachelot dans l’instructif documentaire « Dans le secret du patronat » réalisé en 2001 par Jacques Cotta et Pascal Perrin et consacré au syndicat patronal du Medef (Mouvement des entreprises de France) qui a remplacé en octobre 1998 le Conseil national du patronat français (CNPF).

Un documentaire rediffusé régulièrement et encore récemment. A voir et revoir.


Revue de presse
:

Publicités
Cet article, publié dans Loi 35 heures, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.