Grèce : cette année c’était très bien, l’année prochaine ce sera pire

Intro :

A lire certains articles, on pourrait croire que la situation économique semble s’améliorer quelque peu en Grèce. En réalité, il n’en est rien, bien au contraire.

Les « mémorandums », instituant les délétères « plan d’aides » de l’UE-BCE-FMI consentis en contrepartie de profondes réformes dites « structurelles » (libéralisation, privatisations, bradage des richesses du pays…) ne peuvent plus cacher leurs conséquences sociales et sanitaires catastrophiques et dramatiques pour la population.

Si ces réformes structurelles, alpha et oméga de l’orthodoxie (néo)libérale brutale et triomphante, sont destinées – soi-disant – à rassurer les marchés financiers et les investisseurs prédateurs, le peuple grec, éternel accusé facile de toutes les fautes, de toutes les tares, sombre de plus en plus dans la misère la plus dure.

Dans l’indifférence des grands médias, l’un des berceaux de la culture occidentale est ravagé et dépecé pour le plus grand profit et la cupidité de spéculateurs que rien n’arrête.

Et si cette catastrophe touche les Grecs (mais aussi à des niveaux différents les peuples portugais, espagnol, italien, irlandais, etc.), une chose est certaine… : le même sort attend dans les années à venir les Français, dont les richesses et le patrimoine publics ne laissent déjà pas insensibles les rapaces et vautours de la finance et du big business.

Peut-être alors, celles et ceux qui hurlent avec la meute médiatique pour pointer bêtement la responsabilité des Grecs comprendront que le peuple est une double victime : celui de sa classe politique, majoritairement défaillante, activement ou passivement complice et corrompue (comme la classe politique française) et la victime également des spéculateurs et autres créanciers à l’avidité pathologique.

Revue de presse :

  • Plus de la moitié des Grecs touchés par la pauvreté
    Par Okeanews La Rédaction, le 27 septembre 2014
    Un rapport choquant montre que 6.3 millions de personnes, soit 3 Grecs sur 5, vivaient dans la pauvreté ou sous la menace de la pauvreté en 2013.
    (Lire la suite…)
    Source : www.okeanews.fr/20140927-moitie-grecs-touches-pauvrete
  • Grèce: Moody’s estime que la situation s’améliore et relève sa note
    Par RFI, le 2 août 2014
    L’agence de notation Moody’s a relevé la note de la dette grecque estimant que la situation s’améliore dans ce pays après plusieurs années de crise profonde. La Grèce n’est cependant pas sortie du tunnel.
    (Lire la suite…)
    Source : www.rfi.fr/europe/20140802-grece-moody-s-estime-situation-s-ameliore-releve-note/
  • Greece: a country of riches led by impoverished minds
    By Pavlos Zafiropoulos (@Suavlos), ThePressProject.net, 25 July 2014
    From the insane drive to allow large corporations to extract oil and minerals from under Greece as quickly as possible, to the bone-headed move to open the country’s forests and coastline to Spanish-style large scale developments, to tourism policies firmly rooted in the 20th century, Greek government ministers are demonstrating that they are small-minded, frightened technocrats unfit to call themselves leaders. This country is rich but their short-sightedness, if allowed to continue, will lead to its true impoverishment.
    (Lire la suite…)
    Source : www.thepressproject.net/article/66188
  • La Grèce a dégagé un excédent primaire de 0,8% en 2013
    Par Le Nouvels Obs, le 23 avril 2014
    BRUXELLES (Reuters) – La Grèce a dégagé en 2013 un excédent budgétaire primaire de 0,8% du produit intérieur brut (PIB), a annoncé mercredi la Commission européenne, un résultat qui ouvre la voie à un nouvel allégement du fardeau de la dette d’Athènes par ses partenaires de la zone euro, désormais ses principaux créanciers.
    (Lire la suite…)
    Source : http://tempsreel.nouvelobs.com/economie/20140423.REU3631/le-deficit-budgetaire-de-la-grece-a-2-1-du-pib-en-2013.html
Publicités
Cet article, publié dans Bankster, Grèce, Libéralisme et inégalités, Union européenne, est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.