« Opération Correa » de Pierre Carles, en cours de production…

Production audiovisuelle (en cours de réalisation) :

  • Opération Correa
    1er épisode : « Les ânes ont soif » (vidéo 44mn)
    Un film de Pierre Carles
    Interviews : Aurore Van Opstal, Nina Faure, Brice Gravelle, Julien Brygo
    Images et son : Pablo Girault, Martin Khalili, Nicolas Mas, Hugues Peyret, David Rit
    Scénario, montage et réalisation : Pierre Carles
    Production : Annie Gonzalez, C-P Productions
    Avec la participation plus ou moins volontaire de Christophe Barbier, Agnès Bonfillon, Yves Calvi, Thomas Legrand, Elisabeth Quin, Frédéric Taddeï, Alban Ventura, Yvan Levaï… et les interventions de Rafael Correa, Patrick Bèle, Maurice Lemoine, Mylene Sauloy.
    Remerciements à Folimage pour l’extrait du film d’animation « Mon âne » (réalisation : Pascal Le Nôtre , 1994)L’Equateur dirigé depuis 2007 par le président de gauche Rafael Correa propose des solutions originales à la crise économique, sociale et environnementale. Pierre Carles et son équipe s’apprêtent à prendre leur poncho et leur sac à dos pour aller voir à quoi ressemble le « miracle équatorien » boudé et ignoré par la presse française. La 1° partie de ce feuilleton documentaire est d’ores et déjà proposée en accès libre sur internet.Objectif : inciter les internautes à financer la suite de l’enquête outre-Atlantique, la faire circuler en 2015 et ainsi de suite… Trois ou quatre épisodes devraient voir le jour d’ici l’élection présidentielle française de 2017.
    (Voir la vidéo ici…)
    Source : www.cp-productions.fr/spip.php?article161

 

Note de M&Cies :

Avec « Opération Correa », le franc-tireur Pierre Carles continue son travail salutaire de résistance citoyenne (avec quelques autres journalistes qui se tiennent encore debout).

Consacré à Rafael Correa, président de l’Equateur élu en novembre 2006 entré en fonction en janvier 2007, le projet de Pierre Carles permet de mieux comprendre la politique économique et sociale menée par ce dirigeant sud-américain.
Une politique qui sort résolument des sentiers économiques néolibéraux tracés, balisés et dictés depuis plus de quarante ans par les grands acteurs industriels et financiers américains, suivis docilement et aveuglément par leurs vassaux politiques (Union européenne, etc.).
Une politique hétérodoxe très peu relayée dans les médias notamment français ou sinon pour la déformer afin d’essayer de la discréditer.

Rafael Correa, ce président d’un pays d’Amérique du Sud de seulement 15 millions d’habitants situé de surcroît aux portes des Etats-Unis, qui se permet de tenir tête courageusement aux idéologues du Fonds monétaire international (FMI) et autres docteurs adeptes de la saignée libérale.
Un FMI qui travaille uniquement pour le compte et les intérêts des grandes compagnies occidentales, principalement américaines ; un FMI qui prêche une politique mortifère prônant une « austérité », une « rigueur » qui s’avèrent délétères et même socialement criminelles pour le plus grand nombre des citoyens (Grèce, Portugal, Espagne…).

Cette production de Pierre Carles s’étalera jusqu’en 2017, année de la prochaine élection présidentielle française, de quoi donner des exemples concrets à nos dirigeants politiques étrangement en manque d’inspiration…

Si la 1ère partie est déjà visible (« Les ânes ont soif », 44mn), la réalisation des 3 autres volets dépendra de leur financement. Un appel pour soutenir ce projet est donc lancé sur le site de C-P Productions , relayé également par la coopérative audiovisuelle Les Mutins de Pangée.

Pourquoi participer à ce projet ?

L’essentiel est dit et écrit ici dont voici un extrait qui se suffit à lui-même :
(…) Action !
« Dans ce nouveau projet, il y a l’idée de reproduire ce qu’on peut appeler le cinéma d’enquête et d’action dans lequel vous-mêmes êtes conviés à participer, voire à donner… de votre personne. Si vous êtes en colère contre des médias de masse si peu pluralistes, si vous croyez au pouvoir du cinéma documentaire, si vous avez envie de vous investir pour propager un message de contestation qui ne demande qu’à grandir, soutenir Opération Correa est un moyen de rejoindre une aventure politique qui promet d’être enthousiasmante, réflexive et drôle. Avec cette nouvelle enquête, vous participez à un travail inédit et à la mise en cinéma d’une réelle proposition. »

Et si participer financièrement à ce projet n’est pas toujours possible pour tous, partager et diffuser ce travail auprès de proches constitue déjà un acte de résistance et de solidarité contre l’idéologie dominante du profit à tout prix qui mène assurément nos sociétés et cette planète à leur perte.

La politique exemplaire menée par Rafael Correa, comme Evo Morales en Bolivie, est d’autant plus remarquable qu’elle est l’oeuvre d’individus issus de pays qui ont été conquis sauvagement, martyrisés puis pillés pendant des siècles par des puissances occidentales soi-disant venus apporter la civilisation et le progrès.
Une action « civilisatrice » qui a marqué au fer rouge la vie, et parfois la chair, d’êtres humains par millions, jusqu’au 20ème siècle. Le dogme capitaliste néolibéral renaissant dans les années 1960 a pris la suite pour permettre aux acteurs économiques privés, essentiellement occidentaux dans un premier temps, de continuer à asservir et de s’accaparer les richesses des autres pays et maintenir ainsi leur hégémonie pour les décennies et siècles à venir.

Rompant courageusement avec ce dogme violemment dominant, Rafael Correa se permet même de mettre en garde en novembre 2013 les dirigeants européens sur cette politique d’austérité, aux effets catastrophiques, appliquée désormais aussi aux pays et citoyens européens :

  • L’avertissement du président équatorien
    « L’Europe endettée reproduit nos erreurs »
    Par Rafael Correa, Le Monde diplomatique, décembre 2013
    Lors d’une conférence à la Sorbonne le 6 novembre dernier, le président équatorien Rafael Correa a interpellé ses homologues européens sur leur gestion de la crise de la dette. Celle-ci serait caractérisée par une seule obsession : garantir les intérêts de la finance. Il livre ici une synthèse de sa réflexion.
    (Lire la suite…)
    Source : www.monde-diplomatique.fr/2013/12/CORREA/49902

 

La presse en parle :

  • Pierre Carles alias Pedro Carlos est de retour ! Avec un nouveau film Operation Correa, disponible librement en ligne chez nos potes de C-P Productions. Le premier épisode d’une série qui va se poursuivre jusqu’à la présidentielle de 2017.A cette occasion, en première mondiale, la « trilogie médias » de Pierre Carles est enfin disponible en VOD et c’est sur lesmutins.org que ça se passe. Ces films sont toujours d’actualité. Ce constat serait désespérant, si ces films n’étaient pas avant tout des vrais comédies cinématographiques, frôlant souvent le burlesque ! Alors amusez-vous bien !Bonne nouvelle : l’Equateur, dirigé par un gouvernement de gauche et son président Rafael Correa, proposent des solutions enthousiasmantes à la crise économique, sociale et environnementale. Cette expérience révolutionnaire intéresse visiblement peu les médias français. Intrigués par ce manque de curiosité, Pierre Carles et son équipe se sont retroussé les manches pour réaliser un premier épisode de leur enquête.Vous pouvez le visionner ici sur le site de C-P Productions.
    L’idée est d’inciter les internautes à financer la suite de l’enquête outre-Atlantique, la faire circuler en 2015 et ainsi de suite… Trois ou quatre épisodes devraient voir le jour d’ici l’élection présidentielle française de 2017. On relaye cette initiative originale car on sait à quel point il est primordial pour ce type de production de recevoir le soutien direct des spectateurs. Bonne chance à Perdro Carlos et son Opération Correa !
    Source : www.lesmutins.org/lettreinfo/lettreinfo45/content.html
Publicités
Cet article a été publié dans Actions & soutiens, Equateur. Ajoutez ce permalien à vos favoris.