Des rats plus performants que les traders… ?

Crédits photo : Nora Friedel

Crédits photo : Nora Friedel

Intro :

L’artiste conceptuel autrichien Michael Marcovici, ancien analyste financier,  s’est penché sur la question…

Site de Michael Marcovici : www.artmarcovici.com

Revue de presse :

  • Alessio Rastani démasqué: vrai beau parleur et mauvais trader
    Par Tristan de Bourbon (Londres), MyEurop.fr, le 28 septembre 2011
    Son intervention lundi sur BBC News a fait le tour du monde. Mais Alessio Rastani, qui « rêve d’une récession » toutes les nuits, n’est en fait qu’un boursicoteur amateur. Il présente néanmoins des caractéristiques propres à ses collègues, et, selon plusieurs chercheurs, aux psychopathes.
    (Lire la suite…)
    Plus égoïstes que des psychopathes
    Depuis l’explosion de la polémique provoquée par son entretien avec la BBC, Alessio Rastani n’est d’ailleurs plus intervenu sur son compte Twitter. La célébrité ne lui sied-elle finalement pas autant qu’il le pensait ?Mais s’il n’est qu’un trader amateur, il a bien tous les travers psychiques de ses confrères plus professionnels. Une étude de l’université suisse de St Gall a comparé les comportements des traders et de psychopathes emprisonnés. Thomas Noll, administrateur d’une prison au Nord de Zurich et l’un des deux responsables de l’étude, explique ainsi à l’hebdomadaire allemand Spiegel que :

    « L’on ne peut pas caractériser les traders comme des dérangés, mais ils agissent de manière bien plus égoïstes et sont prêts à prendre plus de risques qu’un groupe de psychopathes à qui nous avons fait passé le même test »

    Surtout, leurs objectifs ont étonné les chercheurs: « Il était plus important pour les traders de faire mieux que leurs adversaires et ils ont utilisé beaucoup d’énergie pour tenter de les endommager ». Il explique ainsi que c’est comme si leur voisin avait la même voiture qu’eux « qu’il détruirait avec une batte de baseball pour que la leur paraisse plus belle ».

    Des résultats qui rappellent d’autres enquêtes, comme celle menée en 2004 par le professeur Robert Hare de la Harvard Business School. Il y qualifiait les employés prêts à grimper les échelons à n’importe quel prix des « psychopathes d’entreprise », dont les principales caractéristiques sont le manque de compassion et l’incapacité à connaître de l’empathie envers autrui. Difficile de ne pas y voir une ressemblance avec Alessio Rastani…
    Source : http://fr.myeurop.info/2011/09/28/alessio-rastani-demasque-vrai-beau-parleur-et-mauvais-trader-3438

  • Cynique ou fake ? Un trader pour la récession affole sur la BBC
    Par Pierre Haski, cofondateur Rue89, le 27 septembre 2011
    Au début, certains télespectateurs se sont demandés si la BBC s’était fait avoir, si Alessio Rastani était un vrai trader cynique, ou un faussaire de génie ? Voire même un membre des célèbres Yes Men qui ont trompé jusqu’à des chefs d’Etat… Il fait dire que ce trader américain a donné une interview très provocatrice sur BBC-TV, trop crue pour être vraie.
    Les raisons de la méfiance ? Présenté comme un « trader indépendant », Rastani a tenu des propos d’un cynisme rare, qui correspondent peut-être à ce que beaucoup d’acteurs du monde de la finance pensent, mais ne diraient pas à l’antenne :
    – il y a de l’argent à gagner dans une récession : « je rêve la nuit d’une récession »… ;
    – peu importe le sauvetage de l’euro, de la Grèce ou de l’économie mondiale du moment qu’on gagne de l’argent ;
    – « ce ne sont pas les gouvernements qui conduisent le monde, c’est Goldman Sachs qui gouverne le monde… » ;
    (Lire la suite…)
    Source : http://rue89.nouvelobs.com/2011/09/27/cynique-ou-fake-le-trader-de-la-bbc-affole-la-planete-223975
  • Rastani is not in Liberty Plaza (#occupywallstreet)
    By Andy Bichlbaum on Sep 27 2011
    The Yes Men wish to commend Mr. « Alessio Rastani » for his masterful performance as « trader » on BBC World yesterday. Mr. Rastani’s real name is Granwyth Hulatberi; he once appeared on CNBC MarketWrap as a « representative » of the WTO. Well done, Granwyth! You’re getting better and better.
    Just kidding. We’ve never heard of Rastani. Despite widespread speculation, he isn’t a Yes Man. He’s a real trader who is, for one reason or another, being more honest than usual. Who in big banking doesn’t bet against the interests of the poor and find themselves massively recompensed—if not by the market, then by humongous taxpayer bailouts? Rastani’s approach has been completely mainstream for several years now; we must thank him for putting a human face on it yesterday.
    If you’d like to see the human face of the human perspective—the perspective of the 99% victimized by our demented and out-of-control financial system—come join the occupation of Wall Street. Michael Moore did so  last night, and pointed out that in America, it’s just 400 people who own as much as most of the rest of us put together—and that when we decide we really want to change the rules of the game, those 400 people won’t be able to do squat about it.
    Source : www.yeslab.org/rastani
Publicités
Cet article a été publié dans Banque & finance, Humour (noir). Ajoutez ce permalien à vos favoris.