Grèce : Eldorado pour les spéculateurs et cauchemar pour les Grecs

Intro :

Si depuis 2009, le peuple grec n’en finit pas de sombrer dans le chômage, l’insécurité sociale, la précarité sanitaire et la misère, la Grèce par contre est une excellente affaire pour les spéculateurs privés.
Parmi lesquels, en tout premier lieu, la société américaine Japonica Partners fondée par Paul Kazarian, un ancien de Goldman Sachs ; Goldman Sachs qui – coïncidence – avait « aidé » (pour 600 millions d’euros quand même) les dirigeants politiques grecs au début des années 2000 à maquiller les comptes publics, soi-disant sans que la Commission européenne ni la Banque centrale européenne (BCE) ne le sachent…

Revue médias :

  • On n’arrête pas l’éco, par Marion L’Hour, France Inter (9h15-10h), le 20 décembre 2014
    Marion L’Hour : « Puisqu’on vous dit qu’en Grèce « Tout-va-bien…. ! ». Si, si ! C’est forcément vrai, c’est écrit en gros sur une double page du Financial Times cette semaine » (…)
    « En caractères énormes donc, la société d’investissement américaine Japonica Partners nous apprend que la dette nette de la Grèce ne s’élèverait pas à 175% de la richesse annuelle, non, seulement à 18% » (…)
    « La Grèce, nouvel Eldorado arrosé d’ouzo et rythmé par le syrtaki, Japonica Partners a largement investi là-dessus ; il détient beaucoup de dette grecque et se persuade d’avoir trouvé un diamant brut. Le patron du fonds, ancien de la banque Goldman Sachs, emploie même les grands moyens pour convaincre les décideurs, par la presse ou par Internet. Le site annonce que la Grèce devrait créer 200 000 à 400 000 nouveaux emplois d’ici deux ans. Par quelle magie ? Simple question de normes comptables adaptées. Avec ce système, la Grèce, d’un coup, va mieux que l’Irlande, le Portugal ou l’Espagne. Comme quoi si les chiffres ne nous plaisent pas, si on ne veut plus voir la bourse qui dégringole, l’instabilité politique ou le chômage à 25%, il suffit de changer d’instrument de mesure. C’est mathématique. »
    (Lire/écouter la suite…)
    Source : www.franceinter.fr/emission-on-narrete-pas-leco-patrick-kron-alstom-ma-prime-de-4-millions-deuros-jestime-la-meriter
  • La Grèce mérite une notation A+ selon Japonica Partners
    Par ANA-MPA.gr, le 27 novembre 2013
    La société d’investissement Japonica Partners a souligné mardi l’intérêt pour l’investissement que présente la Grèce dans une lettre ouverte au International New York Times intitulée « La Grèce est A+ ».
    La société appelle les responsables de l’élaboration des politiques publiques à Athènes, Bruxelles, Francfort et Washington à prendre les initiatives nécessaires afin de rehausser la note de la Grèce.
    (Lire la suite…)
    Source : w ww.amna.gr/french/articleview.php?id=3753
  • Japonica’s Mysterious Bid for Greek Bonds
    By Jesse Westbrook, July 18, 2013
    After operating behind the scenes for two decades, Paul Kazarian is stepping into the spotlight again. Days after the June 3 announcement that his investment firm, Japonica Partners, was offering to buy as much as €2.9 billion ($3.8 billion) of Greek government debt, about 10 percent of all outstanding bonds, he sat on a bike in the gym at the Hotel Grande Bretagne in Athens, according to people who saw him.
    (Lire la suite…)
    Source : www.businessweek.com/articles/2013-07-17/japonicas-mysterious-bid-for-greek-bonds
  • Japonica Partners lance une offre d’achat sur la dette grecque
    Par Les Echos, le 4 juin 2013
    L’étrange nouvelle est tombée hier matin. Japonica Partners, une société d’investissement basée à Rhode Island aux Etats-Unis, a lancé une offre d’achat sur environ 10 % des obligations grecques, soit l’équivalent de 2,9 milliards d’euros de titres (en valeur nominale). « C’est la première fois qu’un investisseur privé lance une offre d’achat sur des emprunts d’Etat européens », souligne le communiqué publié par la société, qui se définit comme une « firme d’investissement entrepreneuriale ».
    (Lire la suite…)
    Source : www.lesechos.fr/04/06/2013/LesEchos/21449-151-ECH_japonica-partners-lance-une-offre-d-achat-sur-la-dette-grecque.htm#
Publicités
Cet article, publié dans Goldman Sachs, Grèce, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.