Hollande-Valls : Le renseignement c’est maintenant !

Intro :

A voir : « Citizenfour« , documentaire sur et avec Edward Snowden (sorti le 4 mars et encore sur les écrans de cinéma).
Plus que jamais d’actualité au moment où la loi Hollande-Valls sur le renseignement est en cours de débat parlementaire.

Citizenfour

Un documentaire qui apporte un éclairage utile sur la démarche et les motivations de ce jeune homme ainsi que sur les coulisses peu rassurantes d’une « démocratie » à la méthode néolibérale américaine : ou comment réduire les libertés individuelles (entendre, celles des peuples) sous prétexte de sécurité (entendre, celle des puissants).

Et pour parvenir à leurs objectifs, de l’intérêt des ennemis-utiles forts pratiques pour justifier la soi-disant nécessité de cette intrusion dans la vie privée de chacun. Pouvoir intrusif, sans contrôle clair comme l’a souligné le juge Marc Trévidic sur le plateau du Grand journal de Canal+.
Une loi pour offrir des moyens de surveillance très intrusifs, tout en essayant, bien entendu, de rassurer le citoyen lambda en lui expliquant que c’est pour son bien.

Une restriction des libertés individuelles qui s’inscrit parfaitement dans l’esprit et la logique du rapport « The Crisis of democracy » rédigé en 1975 par les membres de la Commission Trilatérale, toujours et plus que jamais active. Un rapport qui fête cette année  son 40ème anniversaire et qui a jeté certaines bases idéologiques et politiques du processus de mondialisation néolibérale : en substance, trop de démocratie nuirait à la démocratie… (h ttp://www.trilateral.org/download/doc/crisis_of_democracy.pdf)

Des « démocraties » occidentales qui doivent donc être mises sous tutelle et des citoyens sous contrôle. Des modèles de démocraties qui, de fait, ont de moins en moins de choses à envier aux méthodes de surveillance qui se pratiquaient et se pratiquent encore dans tout pays autoritaire. Une dérive, comme l’a souligné d’ailleurs récemment Octave Klaba, fondateur de l’hébergeur de données OVH, qui se souvient de son enfance dans la Pologne de Jaruzelski (voir article plus bas).

Comme disait le comédien et metteur en scène Jean-Louis Barrault, repris par Woody Allen, Coluche et illustré par Loup : « La dictature c’est ferme ta gueule, la démocratie c’est cause toujours… »

Loup_Dictature ferme ta gueule, démocratie cause toujours
(Copyright : Loup Jean-Jacques)

Avec la loi Hollande-Valls sur le renseignement, on est désormais obligé de rajouter : « …la démocratie c’est cause toujours… on t’enregistre. »


Revue de presse
:

 

  • VIDEOS. Renseignement : Valls assure que «la surveillance sera strictement ciblée»
    Par A.R., LeParisien.fr, le 13 avril 2015
    En présentant lui-même le projet de loi sur le renseignement à l’Assemblée nationale, Manuel Valls a assuré qu’il n’était «en rien une réponse préparée dans l’urgence» après les attentats terroristes qui ont endeuillé la France début janvier. Et le Premier ministre de rassurer : «Les moyens de surveillance régaliens pour anticiper, détecter et prévenir les menaces seront strictement délimités.»
    Source : www.leparisien.fr/politique/loi-sur-le-renseignement-valls-defend-lui-meme-le-texte-a-l-assemblee-13-04-2015-4688983.php
  • Comment va s’organiser la surveillance d’Internet en France
    PLPM, ou la sollicitation du réseau des députés
    Les députés vont voter aujourd’hui vers 17 heures, le projet de loi de programmation militaire (pdf). Le texte a soulevé de nombreuses critiques, que ce soit chez Renaissance Numérique, l’ASIC ou la CNIL laquelle a mal vécu le fait d’être mise sur la touche. PC INpact a cependant voulu se replonger dans ces dispositions pour tenter de mesurer l’ampleur de la surveillance en ligne qu’elles organisent en France
    Source : www.nextinpact.com/news/84680-comment-va-sorganiser-surveillance-dinternet-en-france.htm
Publicités
Cet article, publié dans Espionnage & renseignement, France, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.